La lumière adoucit la perte
Que ce soit dans les moments de grande joie ou de profonde tristesse, la tradition juive nous enjoint d’allumer une bougie pour évoquer le lien sacré entre le corps et l’âme, entre l’éphémère et l’Éternel. Cette tradition prend tout son sens quand nous honorons le départ d’un être cher. Dans nos foyers, pour que s’élève l’âme du défunt, nous allumons une modeste flamme durant la semaine de deuil de la Shiva ; mais aussi quand nous récitons la prière des morts à Yom Kippour et les jours de fêtes juives et quand nous commémorons la mémoire du défunt à l’occasion de l’anniversaire de son décès. Lorsque nous rendons visite à nos êtres chers dans leur dernière demeure, nous observons la magnifique coutume – établie de longue date parmi les juifs de tradition sépharade – d’allumer une bougie sur leur tombe comme un symbole de leur âme éternelle. De plus en plus, les familles juives originaires d’Europe de l’est (Ashkénazes) adoptent également cette coutume. Cependant, la flamme d’une bougie peut s’avérer difficile à entretenir à l’extérieur. Elle a une durée limitée, doit être remplacée chaque fois que l’on vient se recueillir auprès de la tombe et laisse parfois des résidus disgracieux.

Une flamme éternelle
Heureusement, nous disposons aujourd’hui d’autres moyens pour honorer et embellir les tombes de nos aimés, grâce à l’énergie impérissable de la lumière naturelle du soleil : il s’agit de la lanterne éternelle Ner L’Chayim. Cette lanterne éternelle est une lampe solaire qui confère une aura de dignité, de chaleur et de lumière à la sépulture. Nuit et jour, tout au long de l’année, une ampoule à flamme vacillante projette une lueur perpétuelle, à la manière d’une chandelle, plantée dans une robuste et jolie lanterne sur pied, et se servant des rayons du soleil en guise d’énergie.

La qualité au service du sacré
Largement utilisée dans les cimetières en Israël et dans le monde entier, la lanterne éternelle est acceptable selon la halakha et certifiée par le Rav Yoram Abargel, Shalita, de Nétivot, en Israël. La lanterne ne requiert ni assemblage, ni fil électrique ni installation compliquée. Un petit panneau solaire alimente deux piles AA rechargeables, facilement remplaçables, sur lesquelles vous pouvez compter des années durant. GARANTIE D’UN AN.

Tournez votre tablette en position horizontale